Un mercredi en ternaire et en binaire !

daterouge13

Nous sommes de retour en Europe et nous allons en Irlande pour y écouter un groupe de musiciens qui nous feront découvrir plusieurs instruments traditionnels ainsi que deux danses irlandaises bien différentes l’une de l’autre !

La harpe celtique ouvre ce morceau et nous fait suivre tout de suite le rythme typique ternaire(*) de la jig irlandaise. Tout en étant assis, bougeons et imitons le mouvement des doigts pendant qu’on observe le jeu des musiciens et les instruments.

Du côté des instruments(**), nous pouvons observer :

  • la harpe celtique : un instrument triangulaire à cordes en boyau dont des variantes faisaient déjà résonner leurs mélodies en Irlande dès le Xe siècle, lorsque les harpistes ambulants voyageaient à travers l’île pour interpréter des airs en échange du gîte et du couvert.
  • le bodhrán : un large tambour recouvert d’une peau de bête tendue et frappé avec un bâtonnet (traditionnellement confectionné à partir d’un os de jarret à deux extrémités) pour apporter à nos morceaux une pulsation capable d’entraîner n’importe quel auditoire sur la piste de danse.
  • le fiddle, terme anglo-saxon désignant le violon avec une connotation populaire tandis que le terme anglais usuel « violin » désigne un violon de musique classique. Cet instrument essentiel à la musique traditionnelle ressemble trait pour trait au violon, mais se distingue par un son et un style de jeu uniques. En musique trad, le jeu aigu et expressif du fiddle peut souvent se faire entendre par-dessus tous les autres instruments et à la faculté de rendre euphorique comme de fendre le cœur.
  • la guitare et la flûte traversière.

Quand le duo de la flûte et du bodhrán marque une nouvelle phrase (à 1:32), nous arrêtons de bouger puis c’est à 2:04 que nous reprenons le mouvement. Demandez aux enfants plus grands de bien écouter la musique et de lever la main au moment où (ils pensent que) la musique change.

C’est en effet à la minute 3:06 que la deuxième danse s’enchaîne. Il s’agit du reel, une danse très célèbre en Irlande et, contrairement au jig, elle est binaire(*) et elle déclenche très vite des fourmis dans les pieds. Très énergique, cette danse fait appel à un jeu de jambe souple, rapide, et enlevé. Voilà pourquoi nous allons nous mettre debout et danser !

(*) Pour essayer de mieux comprendre la différence entre le rythme ternaire et binaire, vous pouvez regarder cette vidéo (elle n’est pas destinée aux enfants bien sûr). Au-delà de l’explication théorique du binaire et ternaire, nous soulignons que c’est surtout le caractère d’une musique qui change complètement en fonction de sa division et c’est justement cela que l’on peut ressentir ici lorsqu’on enchaîne ces deux danses irlandaises.

(**)Pour en savoir plus sur les instruments de musique, cliquez par ex. sur ce lien.

Téléchargez ici les cartes de nomenclature des instruments.

Pssst… si vous aimez ce calendrier, n’hésitez pas à le partager !  
CONCEPT & REALISATION: http://www.littlesounds.fr
TOUS DROITS RESERVES.